NextEnergies, le spécialiste des solutions industrielles bois énergie

:: Vous êtes ici : Accueil NextEnergies Actualités La biomasse remplacera le charbon à Atikokan, Canada

Toutes les Actualités

Actualités NextEnergies RSS

Toutes les infos et enjeux de l'industrie énergétique !

E-Documentation

Brochure Entreprise Next Energies

NextEnergies

Présentation institutionnelle de l'entreprise.
Fiches Techniques

La Biomasse

Données essentielles sur la ressource en biomasse.
Formulaire Études

Les Aides

Principaux documents présentant les dispositifs d'aides publiques.

Étude d'opportunité

Contacter NextEnergies

Contactez-nous pour une étude d'opportunité gratuite !

La biomasse remplacera le charbon à Atikokan, Canada

Article publié le 08 Septembre 2010 à 16h23 La biomasse remplace le charbon

L'Ontario cesse l'utilisation du charbon au profit de la biomasse à la centrale d'Atikokan, située au nord ouest du lac supérieur - une initiative qui rapproche l'Ontario de son objectif : éliminer toute production d'électricité à partir du charbon d'ici fin 2014.

Il faudra compter jusqu'à trois ans pour mener le projet à terme. La centrale actuelle de 211 MW alimentée au charbon ainsi transformée devrait produire 150 millions de kilowattheures d'énergie renouvelable, soit suffisamment d'électricité pour alimenter 15 000 foyers chaque année.

La biomasse constitue un combustible très souple, ce qui en fait une bonne source d'appoint pour la production d'énergie dans cette région particulière, connue pour la variation de ses conditions hydroélectriques. Le combustible nécessaire pour alimenter la centrale chaque année, composé de granules de bois sec, représente moins d'un pour cent de la récolte forestière totale autorisée en Ontario chaque année.

La conversion permettrait de créer jusqu'à 200 emplois dans la construction et aiderait à protéger les emplois existants à la centrale. Elle permettrait en outre de soutenir entre 20 et 25 emplois dans la province dans le domaine de la production des granules de bois, ainsi que d'autres emplois dans le secteur forestier.

Page Précédente SOURCE : Extrait de l’article publié par "Enerzine" le 2 Septembre 2010.